Imprimer la fiche

Gewurztraminer Clos Windsbuhl 2007

retour

Gewurztraminer Clos Windsbuhl 2007

Mise en bouteille :
Février 2009
Alcool acquis :
12.5°
Sucre residuel :
74.0 g/l
Acidite totale :
4.1 g/l H2SO4
pH :
3.6
Rendement :
52 hl/ha
Optimum de degustation :
2012-2032+
Age moyen des vignes :
37 years
Terroir :
Calcaire Muschelkalk (Trias) exposé sud sud-est
Indice :
5

Description :

Le Clos Windsbuhl est caractérisé par un climat tardif, moins chaud et précoce que Turckheim. Comme le Gewurztraminer est un cépage qui a besoin d’un peu plus de chaleur et soleil, surtout en fin de saison, nous avons toujours un peu peur que la maturation soit difficile à atteindre dans ce cru. Heureusement, c’est en vain ! L’exposition idéale, aidée par un sol calcaire rocailleux et peu profond, permet de compenser ce climat tardif. En fait, cette maturation plus tardive et qui se prolonge souvent tard (le Clos Windsbuhl est souvent l’un des derniers Gewurztraminer récolté sur le domaine) permet au raisin de développer une grande complexité et intensité aromatique tout en conservant une structure délicate. En 2007, les raisins étaient partiellement botrytisés et très mûrs, mais le Clos Windsbuhl est aussi le vin ayant la plus forte acidité (avec le Rangen !). La fermentation était languissante et on retrouve donc une grande quantité de sucres résiduels dans le vin, avec un alcool faible, conséquence d’une forte acidité.


Commentaires de degustation :

2/2009 : le nez est déjà incroyablement ouvert et aromatique. Il est à peine croyable que ce vin est issu du Windsbuhl, tant les arômes floraux et de fruits sont intenses (rose, litchi, jasmin, géranium…). Cela pourrait presque paraître excessif si en bouche on ne retrouvait pas cette race et structure caractéristique de ce terroir. L’acidité est vive pour ce cépage, mais normale pour un Windsbuhl. C’est elle qui allège la finale de bouche et permet de laisser une sensation d’élégance. Une VT ? Presque…