Imprimer la fiche

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2017

retour

Gewurztraminer Grand Cru Hengst 2017

Mise en bouteille :
Août 2018
Alcool acquis :
12.7°
Sucre residuel :
62 g/l
Acidite totale :
2.5 g/l H2SO4
pH :
3.8
Rendement :
21 hl/ha
Optimum de degustation :
2022-2047+
Age moyen des vignes :
66 ans
Terroir :
Marnes calcaires de l'Oligocène, exposé sud sud-est, pente moyenne à forte
Indice :
5

Description :

Le Hengst est issu de deux très vieilles parcelles de Gewurztraminer, l’une plantée par Emile Zind en 1948 et l’autre acquise en 1978 et supposée plantée dans les années 1920. Plus que l’âge, la sélection des plants est exemplaire, aux antipodes de ce que l’on retrouve dans les clones modernes. Le Gewurztraminer et le Hengst ne forment qu’un seul et unique organisme, c’est un mariage idéal, mais cela n’est possible que grâce à cette sélection de plants qui a été faite avec grande intelligence et connaissance. Pour preuve, les parcelles plantées en clone bien plus tard sont déjà arrachées. Elles n’ont jamais su produire un vin aussi grand. Le Gewurztraminer est en fait un rouge qui se cache dans un vin blanc (jaune or ici !) et avec des sucres résiduels ! Le sol rouge marno-calcaro-gréseux du Hengst apporte donc la noblesse aromatique et la finesse de texture tannique nécessaires pour faire sortir ce grand cépage de l’anonymat variétal si fréquemment rencontré ailleurs. La récolte 2017 est minuscule, et malgré une récolte très saine, on retrouve toutes les caractéristiques d’un grand vin de sur-maturité.


Commentaires de degustation :

3/2019 : couleur jaune or. Le nez exprime d’emblée une belle liqueur et une intensité qui se confirmera en bouche. L’aromatique dévoile des arômes de pain d’épice, gingembre, cannelle, miel et bien sûr poivre. La très faible présence de botrytis permet de conserver une belle finesse et surtout une expression du calcaire très pure. La bouche est douce, longue, bien équilibrée grâce à un alcool modéré. La finale est ample et généreuse. La grande richesse du vin masque aussi les amers nobles pourtant bien présents. Grand vin de garde.