Imprimer la fiche

Gewurztraminer Heimbourg 2008

retour

Gewurztraminer Heimbourg 2008

Mise en bouteille :
Septembre 2009
Alcool acquis :
14°
Sucre residuel :
57.0 g/l
Acidite totale :
3.9 g/l H2S04
pH :
3.6
Rendement :
38 hl/ha
Optimum de degustation :
2012-2028
Age moyen des vignes :
25 ans
Terroir :
Calcaire Oligocène exposé ouest, moyenne à forte pente
Indice :
4

Description :

Si les vignobles de graves situés en plaine ont mûri précocement et ont développé rapidement la pourriture noble, les coteaux ont eux été beaucoup plus lents, apportant une complexité et une maturité des acides très différente. Le Heimbourg est exposé à l’ouest, voire même nord-ouest, et le Gewurztraminer y est situé sur la partie basse, mieux protégée des vents et un peu moins tardive que la partie haute, plus favorable au Pinot Gris. Ces vignes sont maintenant dans un équilibre de vigueur très qualitative et la pourriture noble est lente à se développer. Il faut beaucoup de jours favorables en septembre et octobre pour y parvenir, et alors, les raisins ont atteint une complexité aromatique impossible à obtenir dans des terroirs ‘rapides’ comme le Herrenweg. Le calcaire de ce cru produit un style de vin qui peut paraître léger et subtilement aromatique, alors qu’en fait sa puissance est souvent éclipsée par un profil très ouvert et séducteur. Le caractère épicé et complexe de ce terroir n’apparaît que plus tard, malheureusement souvent bien après la consommation du vin. La fermentation fut lente et ce vin est donc moelleux.


Commentaires de degustation :

2/2010: le nez est tout de suite caractérisé par une maturité plus aboutie et un soutient apporté par la roche calcaire qui le rend plus complexe. Certes, les arômes de rose et litchi sont bien présents mais moins évidents, car plus profonds et moins ‘parfumés’. La bouche est ronde et généreuse, l’acidité est plus en souplesse car plus mûre et la finale est très tendre. C’est un vin qui est tout en finesse, malgré une grande richesse. Le Heimbourg était en grande forme en 2008 !