Imprimer la fiche

Gewurztraminer Hengst Grand Cru 2011 Vendange tardive

retour

Gewurztraminer Hengst Grand Cru 2011 Vendange tardive

Mise en bouteille :
Septembre 2012
Alcool acquis :
12.5°
Sucre residuel :
102 g/l
Acidite totale :
3.2 g/l H2S04
pH :
3.8
Rendement :
25 hl/ha
Optimum de degustation :
2016-2041+
Age moyen des vignes :
60 ans
Terroir :
Marnes, calcaires de l'oligocène, exposé Sud Sud-Est, pente moyenne à forte

Description :

Le Hengst est situé dans une zone climatique chaude et précoce, proche de Colmar, protégé par le massif Vosgien qui surplombe sa partie la plus haute. Son exposition sud-est en fait aussi un terroir relativement sec. Cela ne cause pas de problème à la vigne qui trouve dans le sol marno-calcaire des réserves suffisantes, mais empêche un développement de botrytis trop précoce, qui n’est jamais de bon augure. Souvent récolté très mûr, le Hengst n’est par contre pas souvent déclaré en Vendange Tardive, à cause de la résistance accrue des très vieilles vignes au botrytis et de ce climat plus sec. Par contre, lorsque la pourriture noble s’installe dans le Hengst, comme en 2011 où l’humidité était suffisante, cela permet de produire des vendanges tardives de grande classe.


Commentaires de degustation :

le nez dévoile déjà aujourd’hui toute la complexité de ce grand terroir à Gewurztraminer: épices, cuir, pierres, cire/miel, litchi, mangue… la liste est trop longue, et cela s’intensifie après une longue ouverture du vin. Le profil aromatique est proche de celui d’une SGN, aussi bien au nez qu’en bouche. Le botrytis reste très discret et s’efface devant le terroir. La bouche exprime une belle liqueur, persistante, finissant sur une touche minérale surprenante et à nouveau une forte influence du Hengst. La sucrosité est importante, mais nécessaire pour enrober la force de ce vin. Très grande garde.

Février 2013