Imprimer la fiche

Pinot d’Alsace 2007

retour

Pinot d'Alsace 2007

Mise en bouteille :
Septembre 2008
Alcool acquis :
13.5°
Sucre residuel :
2.0 g/l
Acidite totale :
3.5 g/l H2SO4
pH :
3.4
Rendement :
75 hl/ha
Optimum de degustation :
2009-2015
Age moyen des vignes :
32 ans
Terroir :
Calcaire Oligocène et graves
Indice :
1

Description :

Depuis 2004, ce vin est maintenant produit à partir de raisins issus des sols graveleux du Herrenweg (Auxerrois et Pinot Blanc) et des sols argilo-calcaires du Rotenberg (Auxerrois). Les deux terroirs sont en proportion égale et le cépage Auxerrois représente 70% de l’assemblage. Le Pinot Blanc est bien connu, mais l’Auxerrois reste souvent un cépage un peu mystérieux, même si très présent en Alsace. Il arrive même à certains vignerons de le confondre avec le Chardonnay, car les plants sont très ressemblants (à par un petit détail sur la feuille), mais les vins qui en sont issus sont très différents. L’Auxerrois est plus aromatique, un peu moins précoce et possède une acidité plus faible que le Chardonnay, mais il est par contre plus riche que le Pinot Blanc. Le Pinot Blanc et l’Auxerrois se complètent bien ensemble. En 2007, ces cépages ont fermenté assez rapidement pour produire un vin sec.


Commentaires de degustation :

12/2008 : le nez est caractéristiques d’arômes fermentaires, marqué par un long séjour sur lies totales (lies de fermentations, différentes des lies fines), exprimant une belle minéralité soulignée par des arômes délicats toastés, de pain grillé, noisettes et, après un certain contact à l’air, s’ouvre sur des arômes plus fruités. La bouche est assez puissante pour ce type de vin et la finale est marquée par une structure nette, grâce à l’excellent état sanitaire des raisins. C’est un vin vraiment sec, mais qui présente une souplesse liée à son élevage et de la richesse.