Imprimer la fiche

Pinot Gris Clos Jebsal Trie Spéciale 2008 Sélection de Grains Nobles

retour

Pinot Gris Clos Jebsal Trie Spéciale 2008 Sélection de Grains Nobles

Mise en bouteille :
Septembre 2011
Alcool acquis :
4.5°
Sucre residuel :
359.0 g/l
Acidite totale :
6.0 g/l H2SO4
pH :
3.5
Rendement :
12 hl/ha
Optimum de degustation :
Dieu seul le sait !
Age moyen des vignes :
25 ans
Terroir :
Marnes grises et gypse (Keuper). Exposé sud, terraces et forte pente

Description :

Il n’y a probablement pas d’autres terroirs en Alsace capable de produire de façon aussi régulière des vins d’aussi grande richesse. C’est vraiment dans la nature de ce Clos que de s’exprimer par le botrytis et une grande liqueur de bouche. Les marnes très riches et profondes contribuent à apporter la richesse minérale et structure au vin et aussi l’humidité nécessaire au développement de la pourriture noble. Dans une année comme 2008, une sélection normale, sans rechercher une richesse extrême, aboutit à un vin dont le potentiel dépasse largement les 30° potentiels (si le vin fermentait sec, il aurait plus de 30° d’alcool !). À ce niveau de richesse, au-dessus de 200° Oechslés ou 30° potentiel, le niveau de concentration du moût est tel que les levures ont beaucoup plus de mal à se multiplier et fermenter. Le résultat est une fermentation qui peut durer des années et s’arrête avec un alcool acquis souvent inférieure à 6°. La pression osmotique (liée à la richesse en sucre) sur les membranes des levures est telle qu’elles doivent littéralement exploser au bout d’un temps très court. Ce vin est toujours en fermentation aujourd’hui dans des petits fûts de 600 litres (mars 2010) et ne sera probablement pas mis en bouteille avant 2011 ou 2012.


Commentaires de degustation :

2/2010: une description de ce vin aujourd’hui n’a pas beaucoup de sens car il est toujours en train de produire des petites bulles de fermentation. Les arômes sont très marqués par le miel et les fruits confits. C’est en fait un nez très élégant et raffiné. Le palais est beaucoup plus intéressant, car malgré la faible activité des levures, ce vin ne changera plus beaucoup dans son équilibre de bouche. L’acidité est tellement puissante qu’elle est déjà capable de maîtriser la puissance en sucre de ce vin. La finale est très liquoreuse, voire miel liquide. À revoir dans le futur !