Imprimer la fiche

Pinot-Gris Clos Jebsal 2018 Sélection de Grains Nobles

retour
Mise en bouteille :
Août 2019
Alcool acquis :
10.4°
Sucre residuel :
209.3 g/l
Acidité totale :
4.6 g/l H2SO4 / (7.0 g/l Tartrique)
pH :
3.50
Rendement :
24 hl/ha
Optimum de dégustation :
2023-2048+
Âge moyen des vignes :
Plantées en 1983
Terroir :
Marnes grises et gypse (Keuper)

Description :

Les vins de Sélection de Grains Nobles sont élaborés à partir de tries de baies ou d’une partie de grappe affectées par la pourriture noble (botrytis Cinerea). Dans les millésimes comme 2018 et en raison du temps plus sec pendant toute la période estivale jusqu’à la récolte, la pourriture noble était plus rare. Attendre beaucoup plus n’aurait pas non plus eu de sens car l’acidité, nécessaire sur un vin aussi riche,  aurait trop chutée au moment où le botrytis se serait développé. De plus, comme l’analyse l’atteste, les raisins du Jebsal étaient très mûrs ! Heureusement, grâce à l’exposition chaude et ensoleillée du Clos Jebsal, les baies ont passerillé (les raisins se dessèchent sous l’effet du soleil et du vent sec) et nous avons décidé de faire une sélection sur ces baies très concentrées. Malheureusement, les volumes sont minimes en 2018, mais le résultat est excellent. La récolte se fait avec deux seaux, l’un recevra la trie (SGN) et l’autre devient Vendange Tardive (voir le descriptif du Clos Jebsal VT 2018) si bien sûr la richesse minimale est atteinte. Les deux vins atteignent leur meilleure expression avec une certaine richesse aboutissant à un équilibre précis. L’expérience et les caractéristiques du millésime nous diront quelle proportion de chaque vin peut être faite. Le 2018 a fermenté lentement mais finalement les levures sauvages, plus sensibles à leur environnement que les levures de culture, sont mortes naturellement lorsque le vin a juste passé la barre des 10% d’alcool, quelques mois après la récolte. L’équilibre du 2018 est classique. Il est intéressant de noter l’augmentation de l’acidité de ce vin par rapport au VT, résultat typique dû à l’effet de concentration de la pourriture noble ou du passerillage. L’acidité est également concentrée, pas seulement le sucre.


Commentaires de degustation :

4/2020: couleur or intense. Le nez déploie de riches arômes de fruits mûrs intenses et concentrés de cire d’abeille, de miel, de fruits confits, agrumes, de marmelade… La bouche confirme l’attente olfactive avec une richesse et liqueur imposante, tapissant la bouche jusqu’à ce que l’acidité se manifeste. La finale est en fait fraîche et élégante. Bien sûr, de tels vins demandent du temps, à la fois en bouteille, mais aussi au moment de la dégustation. Le millésime 2018 durera éternellement….