Imprimer la fiche

Pinot Gris Clos Windsbuhl 2008 Sélection de Grains Nobles

retour

Pinot Gris Clos Windsbuhl 2008 Sélection de Grains Nobles

Mise en bouteille :
Septembre 2009
Alcool acquis :
11°
Sucre residuel :
188.0 g/l
Acidite totale :
7.0 g/l H2SO4
pH :
3.5
Rendement :
15 hl/ha
Optimum de degustation :
2018-2038+
Age moyen des vignes :
41 ans
Terroir :
Calcaire Muschelkalk (Trias) exposé sud sud-est

Description :

Le Clos Windsbuhl fut repris par mon père, Léonard Humbrecht, en 1987 et notre premier millésime fut 1988. Dès cette année-là, et surtout avec les millésimes 1989 et 1990, ce Clos nous avait montré sa capacité à bien supporter et faire évoluer la pourriture noble, surtout dans les vignes les plus vieilles, alors plantées dans les années 60 ou avant, nous ne sommes pas sûrs ! Un botrytis précoce est plutôt un défaut grave, car il se propage alors que les températures sont encore élevées et cela provoque souvent des départs de moisissures. Un botrytis tardif au contraire croît sur des raisins plus mûrs et, si l’arrière-saison est belle comme en 2008, reste plus ‘propre’ en ne se changeant pas en moisi alors trop visible sur les raisins. Le résultat est une transformation extraordinaire des composants du raisin et une concentration des sucres et acides et bien d’autres éléments. Le Pinot Gris est un cépage moins aromatique que le Riesling ou Gewurztraminer, il est donc aussi un cépage de choix pour laisser s’exprimer le terroir dans ces vins de grande richesse, ce qui est important pour un terroir comme le Windsbuhl.


Commentaires de degustation :

2/2010: la couleur est un peu plus sombre, signe d’une concentration en extraits secs importante. Le nez est très caractéristique des vins du Windsbuhl et de l’influence Calcaire. Beaucoup plus minéral que fruité, voila un vin qui continue à faire parler son terroir au détriment de la surmaturité. La bouche est charnue et est capable d’équilibrer la puissance en liqueur de ce vin avec une acidité remarquable. Ce vin finit presque sur des arômes de caramel salé. Il paraît beaucoup moins liquoreux que les deux vins précédents à cause d’une personnalité minérale plus intense.