Imprimer la fiche

PINOT GRIS CLOS WINDSBUHL 2020

retour

Pinot-Gris Clos Windsbuhl 2020

Mise en bouteille :
1/2022
Alcool acquis :
13.5°
Sucre residuel :
2 g/l
Acidité totale :
4.8 g/l H2SO4 (7.3 g/l Acide Tartrique)
pH :
3.2
Rendement :
35 hl/ha
Optimum de dégustation :
2026-2040+
Âge moyen des vignes :
51 ans
Terroir :
Calcaire muschelkalk, exposé sud, sud-est. Pente moyenne
Indice :
1

Description :

Le Clos Windsbuhl jouit d’une situation tardive en altitude et à proximité du massif des Vosges, c’est pourquoi des cépages tels que le Pinot-Gris ont été favorisé dans le passé et représente encore aujourd’hui le cépage le plus planté sur le Clos. Comme sur de nombreux autres terroirs, la maturation des raisins est influencée par le changement climatique : les millésimes sont plus précoces et les vendanges ont lieu plutôt début/mi septembre que mi-octobre ou plus tard. En fait, cette évolution est très favorable à l’obtention de vins secs car le botrytis (pourriture noble) se fait de plus en plus rare. Le Pinot-Gris mûrit plus lentement sur Le Windsbuhl, il y conserve donc une acidité remarquable et peut devenir sec, comme en 2020. Déterminer la date de vendange est par contre très difficile pour ce cépage et une telle précision passe par des relevés de maturité journaliers à l’approche des vendanges. En 2020, les raisins étaient très sains, la fermentation fut lente, très lente, mais éventuellement le vin pu finir complétement sec à notre grande satisfaction. La mise en bouteille eut lieu après un élevage de 17 mois en foudre de chêne ancien et sur lies totales.


Commentaires de degustation :

1/2022 : couleur jaune pâle brillante. Le nez exprime toute la délicatesse du Windsbuhl avec une panoplie d’arômes de fruits blancs et surtout agrumes (citron, bergamote). Encore sur sa réserve, il aura besoin de temps de vieillissement en bouteille, évolution qu’un simple carafage ne peut pas remplacer ! Au palais, le vin montre une folle énergie et tension basée sur l’acidité typique de ce cru. Le calcaire apporte une touche salivante en finale et transcende complètement ce cépage qui s’efface devant la précision du Windsbuhl qui cache une puissance discrète.