Imprimer la fiche

Pinot Gris Clos Saint Urbain Rangen de Thann Grand Cru 2010

retour

Pinot Gris Clos Saint Urbain Rangen de Thann Grand Cru 2010

Mise en bouteille :
Septembre 2011
Alcool acquis :
13.5°
Sucre residuel :
49.0 g/l
Acidite totale :
4.8 g/l H2S04
pH :
3.6
Rendement :
17 hl/ha
Optimum de degustation :
2015-2040+
Age moyen des vignes :
41 ans
Terroir :
Volcanique (tufs & grauwackes), exposé sud, très forte pente
Indice :
5

Description :

Comme dans beaucoup d’autres terroirs en 2010, le Pinot Gris Rangen a pu développer une jolie pourriture noble alors que le Riesling était resté beaucoup plus sain. Le Rangen bénéficie d’un climat tardif qui est contre balancé par une exposition très solaire, ce qui permet souvent à ce terroir de rattraper et dépasser beaucoup de terroirs plus précoce. L’effet combiné de la rivière Thur, apportant de l’humidité et de la réverbération du soleil, et le sol sombre volcanique très desséchant peut expliquer une telle présence de pourriture noble sur un cépage à la peau aussi fragile que le Pinot Gris, surtout sur la partie basse proche de la rivière. La coulure fut plus importante sur ce cépage car la floraison eut lieu plus tôt. La fermentation fut assez rapide (trois mois) pour terminer sur un équilibre moelleux, normal pour un vin ayant une telle richesse.


Commentaires de degustation :

3/2012: le nez possède une personnalité très proche de celle du Riesling en 2010. Sans l’apport de pourriture noble (cire, encaustique, miel) qui distingue ce vin du Riesling, les arômes de pierre à fusil, fumée, iode, voire presque tourbés sont très proches de ceux du Riesling dans ce millésime. Le nez est encore fermé et ne laisse en rien deviner la richesse en bouche. Le palais est dense, long et très minéral, sans lourdeur, toujours grâce à cette élégance propre au millésime. La fin de bouche est moelleuse mais la minéralité et structure feront certainement évoluer ce vin vers une sensation de sec avec le temps. Vin de grande garde.