Imprimer la fiche

Pinot Gris Grand Cru Rangen de Thann Clos Saint Urbain 2017

retour

Pinot Gris Grand Cru Rangen de Thann Clos Saint Urbain 2017

Mise en bouteille :
Février 2019
Alcool acquis :
14.4°
Sucre residuel :
1.6 g/l
Acidite totale :
3.0 g/l H2SO4
pH :
3.6
Rendement :
26 hl/ha
Optimum de degustation :
2022-2042+
Age moyen des vignes :
54 ans
Terroir :
Volcanique, exposé sud, très forte pente
Indice :
1

Description :

Le cépage Pinot-Gris s’est comporté de façon exemplaire en 2017, tirant profit des caractéristiques particulières de ce millésime chaud et précoce en été, mais après avoir pris un peu de retard à la floraison. Le terroir volcanique du Rangen impose sa personnalité au vin et on retrouve aussi la violence de la topographie extrême de ce coteau sur le goût et le toucher de bouche. Le Rangen est un terroir compliqué à travailler, surtout en bio-dynamie. La forte pente et le sol jonché de brèches volcaniques et cailloux anguleux rendent tout travail manuel pénible, surtout les labours effectués à l’aide d’un treuil. Mais l’énergie engagée dans les travaux se retrouve dans les vins. Au fil des années, les racines ont su coloniser les failles profondes, les pieds de vignes ont trouvé leur équilibre sur un substrat complexe mais pauvre. Sur la Rangen, la maturation se fait tardivement, mais éventuellement tout s’accélère à la veille des vendanges, ce qui impose une précision diabolique dans le choix de la bonne date.

Les millésimes récents sur ce cépage ont produit des vins très secs. Ce n’est pas qu’un choix stylistique, mais vraiment la résultante du comportement de ce terroir dans un climat changeant. Les raisins restent sains plus longtemps, la maturité physiologique est avancée, et donc récolter les raisins avant le stade de sur-maturation s’impose. L’énergie se retrouve aussi dans la fermentation, vigoureuse, rapide et allant jusqu’au bout des sucres. Un élevage long aura permis d’affiner le vin sur ses lies.


Commentaires de degustation :

3/2019 : couleur jaune, aspect lumineux. Le nez est profond, intense sur la pierre à fusil, tourbe, roche broyée, tellement typique du Rangen. Le terroir volcanique prend le dessus avec une force incroyable.
La bouche est enveloppante, rigoureuse, sévère et aguicheuse en même temps. Ce vin a besoin d’ouverture. Très salin en finale, on notera la présence des tannins qui confèrent une structure de quasi vin rouge. Vin puissant mais pas envahissant, il tapisse la bouche. Persistance très longue. Quel Rangen!