Imprimer la fiche

Riesling Clos Häuserer 2007

retour

Riesling Clos Häuserer 2007

Mise en bouteille :
Février 2009
Alcool acquis :
12.5°
Sucre residuel :
7.0 g/l
Acidite totale :
4.6 g/l H2SO4
pH :
3.1
Rendement :
67 hl/ha
Optimum de degustation :
2012-2019+
Age moyen des vignes :
34 ans
Terroir :
Marnes calcaires de l’Oligocène. Colluvion de pente. Exposé est, très faible pente
Indice :
1

Description :

Le Clos Häuserer est situé au pied de la colline du Hengst, juste à la limite du Grand Cru, là où la pente s’adoucit et le sol devient plus profond. La roche de calcaire oligocène est recouverte de 60 à 100cm de marnes calcaires très riches. Ce cru bénéficie d’un climat très secs et solaire, entouré par des collines et donc protégé des vents, mais aussi capable d’extrêmes (très chaud en été et plus froid en hiver). C’était un pari risqué que de choisir le Riesling dans ce terroir, car la richesse du sol est difficile à maîtriser et cela peut donner lieu à des excès de vigueur dommageables pour la qualité, et aussi un style de vin trop vert et acide. Cependant, les moindres périodes chaudes permettent à ce terroir de compenser et d’atteindre des belles maturités. Lorsque l’année est favorable, le Clos Häuserer peut permettre le développement de la pourriture noble, mais ceci ne fut pas le cas en 2007. Les raisins étaient très sains, et malgré un potentiel alcoolique normal, la fermentation fut très lente et de ce fait ce vin resta sur ses lies de fermentation pendant 18 mois !


Commentaires de degustation :

2/2009 : le contact prolongé sur lies de fermentation renforce le caractère minéral de ce terroir calcaire, surtout dans une année à maturation lente pour le riesling. Le nez est très typé ‘Clos Häuserer’ dans la mesure où il est encore sur sa réserve et exprime surtout des arômes de pierres, minéraux et légèrement réducteurs. Le palais surprend par sa délicatesse et son acidité très sapide. Cette fausse légèreté en fait un vin très facile à boire à table ! Ce vin se rapproche beaucoup du millésime 2001…