Imprimer la fiche

Riesling Clos Windsbuhl 2006

retour

Riesling Clos Windsbuhl 2006

Mise en bouteille :
Février 2008
Alcool acquis :
12.5°
Sucre residuel :
7.9 g/l
Acidite totale :
4.7 g/l H2SO4
pH :
3.07
Rendement :
37 hl/ha
Optimum de degustation :
2010-2025+
Age moyen des vignes :
32 ans
Terroir :
Calcaire Muschelkalk exposé sud, sud-est
Indice :
1

Description :

Le Clos Windsbuhl est avec le Rangen à Thann, notre terroir le plus tardif que nous cultivons sur le domaine. L’altitude plus haute (350m), la roche calcaire ancienne et la proximité de la forêt participent ensemble à créer ce climat tardif, permettant une maturation plus lente des raisins. Etonnamment, ce terroir était souvent critiqué dans le passé pour son caractère tardif et la difficulté qu’avaient les raisins à mûrir correctement. Personnellement, nous pensons qu’il s’agit d’un grand avantage, car la structure des vins du Windsbuhl est basée sur la fraîcheur et l’acidité, et non le gras et l’alcool, et sur une expression aromatique intense, grâce à une maturité physiologique atteinte tardivement. En biodynamie, nous oserions dire que Saturnes à eu le temps de mûrir les raisins… 2006 était certainement très précoce, mais il semblait qu’au Windsbuhl les vignes étaient déconnectées du millésime et que tout se passait différemment. Il nous a été possible de récolter ces raisins très tard, sans pourriture et avec cette acidité propre à ce terroir.


Commentaires de degustation :

1/2008: le nez est déjà un avertissement : ceci n’est pas juste un autre riesling fruité facile ! La richesse minérale est intense, et une aération prolongée révèlera une vaste palette aromatique basée sur les fruits mûrs. La bouche s’équilibre sur une acidité racée et persistante, une présence minérale dévoilant le caillou calcaire et une grande délicatesse. La maturité en sucre était ‘normale’, la finale est donc élégante et délicate, jusqu’à ce que la minéralité et l’acidité s’imposent. Un grand riesling sec.