Imprimer la fiche

Riesling Clos Saint Urbain Rangen de Thann Grand Cru 2012

retour

Riesling Clos Saint Urbain Rangen de Thann Grand Cru 2012

Mise en bouteille :
Février 2014
Alcool acquis :
14°
Sucre residuel :
5.8 g/l
Acidite totale :
4.5 g/l H2S04
pH :
3.3
Rendement :
23 hl/ha
Optimum de degustation :
2017-2037+
Age moyen des vignes :
50 ans
Terroir :
Volcanique (tufs & grauwackes), exposé sud, très forte pente
Indice :
1

Description :

Le Rangen est situé à la sortie de la vallée de la rivière Thur, à Thann, et est très proche du massif montagneux des Vosges. Ceci explique une pluviométrie plus importante (que Turckheim par exemple) qui est la bienvenue car le terroir escarpé du Rangen (89% de pente moyenne) et son sol volcanique sombre augmente le besoin en eau des vignes. Les tempêtes sont aussi plus violentes et ceci était le cas en 2012 où, début août, un orage de grêle fit tomber entre 20 et 50% d’une récolte déjà faible au départ. Par chance, car touchant le vignoble avant le début de la maturation, les grêlons firent tomber des raisins ou parties de raisins mais il ne restait plus de raisins endommagés sur les ceps qui auraient pu compromettre la qualité du vin. La réduction du volume explique en partie la richesse de ce vin, mais il était impressionnant de constater la force de ce terroir qui aura su se hisser aussi haut après un tel évènement.


Commentaires de degustation :

02/2014 : couleur jaune intense. La puissance minérale, pierres volcaniques, fumée est si dense qu’on a l’impression que le nez est pourvu de sens tactiles. L’intensité du terroir volcanique est accompagnée d’une énergie du lieu qui provoque une émotion certaine en goutant ce vin. Il faut s’imaginer ce vignoble battu par la tempête, mais une vigne capable de se redresser et de produire un vin d’une grande force. Seul un terroir de la trempe du Rangen aura été capable de cette prouesse. Le palais est long, riche avec une puissante touche de fumée et finit abrupt sur un équilibre très sec et pur. En finale, après dégustation, il reste une sensation de grande délicatesse. Voilà un vin puissant qui ne fatigue pas le palais !