Imprimer la fiche

ZIND 2020

retour

Zind 2020

Mise en bouteille :
1/2022
Alcool acquis :
12.8°
Sucre residuel :
<0.5 g/l
Acidité totale :
3.7 g/l H2SO4 (5.7 g/l Tartrique)
pH :
3.1
Rendement :
65 hl/ha
Optimum de dégustation :
2025/2035
Âge moyen des vignes :
31 ans
Terroir :
Calcaire Muschelkalk (Trias), exposé sud-est
Indice :
1

Description :

En 1989, la partie ouest du Clos, la plus proche de la magnifique forêt du Ehrlach, avait été plantée en Chardonnay. Nous avions préféré ce cépage au traditionnel Pinot-Blanc pour un assemblage avec l’Auxerrois, l’autre cépage planté juste en face du Clos. Ces deux cépages sont précoces, mais surtout, le Chardonnay en situation tardive comme sur le Clos Windsbuhl, a la capacité de conserver une très belle acidité. Aujourd’hui, très certainement, des cépages tardifs arrivent à mûrir sur la partie la plus fraiche du Clos, et dans le contexte actuel, nous aurions certainement choisi le Riesling. Cela aurait été dommage car le Zind produit donc en assemblage de Chardonnay et Auxerrois est aussi un très beau révélateur de ce grand terroir calcaire. Malheureusement interdit en vin tranquille le chardonnay doit être déclassé en vin de France. Comme à son accoutumée, ce vin a fermenté une année entière avant de devenir complètement sec.


Commentaires de degustation :

8/2021: couleur jaune pale. Le nez est encore très dominé par l’influence du calcaire, et est donc encore fermé. Comme à son habitude, ce jeune Zind met du temps à s’ouvrir pour éventuellement dévoiler des notes d’agrumes et surtout une sensation de pierre mouillée. On retrouve en bouche la délicatesse des vins du Windsbuhl qui se caractérisent par une structure aérienne en dentelle. Toute l’énergie du vin est portée par une magnifique acidité mûre et salivante. On ne retrouve pas le caractère solaire du millésime sur ce vin tant il exprime caractère et légèreté en même temps. La finale est longue et salivante.