Le CLOS JEBSAL de Turckheim

Son Histoire | Son terroir | Ses vins

clos-jebsalVue du Clos Jebsal

Son Histoire

Le Jebsal est un lieu-cadastré de 1.3ha situé sur la commune de Turckheim. Longtemps divisé en multiples petites parcelles appartenant à plusieurs vignerons, on ne retrouve de référence au Jebsal de Turckheim que sur un acte de vente de vin datant du 16ème siècle. Situé sur un escarpement très raide, il a été malheureusement abandonné en friches jusqu’en 1982, date à laquelle Léonard Humbrecht avait enfin réussi à réunir toutes ces petites parcelles pour reconstituer le lieu-dit dans son intégralité. Le cru fut planté en 1983 entièrement en Pinot Gris et 1987 fut le premier millésime commercialisé.
Le nom Jebsal désigne le lieu où l’on retrouve du Gypse, constituant important de la géologie de ce cru.

 


Son Terroir

Le Clos Jebsal se situe sur une faille géologique de marnes grises calcaires du Keuper (Trias/Secondaire), riche en argiles et gypse. Juste en-dessous du Grand Cru Bran, ce Clos de petite taille (1.3ha), oriente sa pente très forte (50%) et ses nombreuses terrasses vers le sud. Le Clos Jebsal profite d’un méso-climat très chaud et incroyablement précoce, tout en étant parfaitement protégé des vents du Nord par la montagne du Brand.
Le sol profond et relativement lent à se réchauffer permet de toujours obtenir des vins ayant une acidité équilibrée, associée à une maturité importante liée à ce terroir. De par sa situation et son sol, il a été possible de constater au fil des années que ce terroir a une réelle aptitude à développer la pourriture noble. Chaque récolte depuis 1989 a été soit une Vendange Tardive, soit une Sélection de Grains Nobles. Le caractère moelleux/liquoreux des vins du Jebsal est une composante de ce terroir.

 


Ses vins

Malgré une précocité remarquable (le Clos Jebsal est le terroir où l’on trouve les premières fleurs et premières baies verrées sur le domaine), ce terroir a une réelle capacité à produire des vins ayant une typicité de sol froids. Les marnes grises du Keuper assurent une régularité en eau, empêchant tout stress hydrique et conférant aux vins du Jebsal une belle acidité. La pourriture noble est présente chaque année, et depuis le premier millésime, tous les vins issus du Jebsal sont moelleux. Selon le climat en fin de saison, il possible que l’expression Sélection de Grains Nobles soit privilégiée, surtout en année de forte acidité, alors que d’autres millésimes, plus rares comme 2012, 2004, 1992, nous privilégions une vendange intégrale en Vendange Tardive. Il n’est pas rare non plus que dans certains millésimes, Le Jebsal soit le seul terroir à produire des vins de sur-maturité. Dans les années où le botrytis atteint une extrême concentration et les Grains Nobles dépassent le seuil des 30° potentiels, ces vins portent la dénomination « Trie Spéciale », car ils se distinguent des autres par un alcool acquis très faible (souvent inférieur à 6%) et une grande quantité de sucres résiduels (plus de 300g/l).
Les vins du Jebsal sont discrets dans la jeunesse, souvent marqué par des arômes de fumé et de pierre. L’expression fruitée, liée à la pourriture noble se développe au courant du vieillissement en bouteille. Un vieillissement minimum de 10 ans est souvent nécessaire pour permettre à ce cru de s’exprimer pleinement.

Localiser »