Le HENGST GRAND CRU de Wintzenheim

Son Histoire | Son Terroir | Ses Vins 

hengst

 

Son Histoire

Le Hengst fut cité pour la première fois dès le 9e siècle dans une dotation de l’Abbaye de Murbach. Le Seigneur du Haut-Landsbourg ainsi que le Bailli de Kaysersberg se partageaient les droits féodaux jusqu’à la Grande Révolution, tandis que de nombreuses familles nobles, abbayes et bourgeois de Colmar y exploitaient d’importantes possessions. Cela fournit un témoignage éclatant de la réputation de ce Cru.
La famille Zind était propriétaire de parcelle sur le Hengst depuis la fin de la deuxième guerre mondiale.

 


Son Terroir

Le Grand Cru Hengst est situé sur la commune de Wintzenheim. A la même latitude que Colmar, au bas du Chateau du Haut Landsbourg, à une altitude de 270 à 370m, sur une pente assez forte et homogène. Ce vignoble d’exposition Sud-Est bénéficie encore du micro-climat sec et chaud de Colmar, puisque les précipitations n’y sont pas abondantes avec aujourd’hui moins de 600mm environ par an.
Le terroir de ce Grand Cru est essentiellement constitué par des conglomérats oligocènes et marnes calcaires interstratifiées du Lattorfien (Tertiaire). Les galets incorporés sont de nature granitique, gréseuse et siliceuse. Les marnes inter-stratifiées, parfois bariolées peuvent inclure des débris de micro-faune liassique. Ce substrat a permis la formation de sols argileux très caillouteux, parfois épais.
Bien que situé dans une région précoce, le Hengst mûrit les raisins lentement et résiste longtemps au développement de la pourriture noble. La richesse des marnes en oligo-éléments et leur résistance à la sécheresse empêchent tout stress hydrique. Par contre, l’alcalinité élevée du sol et du substrat calcaire (45% de calcaire actif) peut causer des problèmes important de chlorose (jaunissement des feuilles) et ceci malgré une grande richesse en fer du sol.
La présence importante de cailloux assure un bon drainage et le sol du Hengst, malgré son nom qui tendrait à vouloir croire que seul un étalon serait capable de labourer son sol (Hengst signifie étalon), est relativement facile à travailler.

 


Ses Vins

Au Domaine Zind Humbrecht, le Hengst est uniquement issu du cépage Gewurztraminer, pour le moment ! Une parcelle située sur la pente exposée à l’est, et jamais revendiquée en Hengst pour le moment, sera plantée en Riesling en 2014. Ce terroir, en tout cas la partie centrale du Hengst exposée au sud, prédispose incontestablement le Gewurztraminer a une grande longévité. Chaque millésime, quel qu’il soit, nécessite de nombreuses années avant d’arriver à maturité, et peut de ce fait prétendre à vieillir plusieurs dizaines d’années sans perdre de prestance.
La race du terroir s’exprime principalement par la capacité de ce Cru à produire des vins très puissant, assez élevés en alcool, issus de forte maturité mais où la pourriture noble se fait rare (sauf millésime ayant suffisamment de chaleur et d’humidité). Les arômes sont souvent discrets, voire fermés au nez, le Hengst développe surtout des notes épicées et fumées qui se complexifient dans le vieillissement.

Localiser »