Le ROTENBERG de Wintzenheim

Son Histoire | Son Terroir | Ses vins

RotenbergVue sur le vignoble du Rotenberg de Wintzenheim

Son Histoire

Le Rotenberg désigne en fait le sommet de la colline, où l’on retrouve le Grand Cru Hengst sur le versant sud, au pied du château du Haut-Landsbourg. Le petit versant ouest (lieu-dit Hinterberg) tourne progressivement vers le nord où se trouve également le lieu-dit cadastré Rotenberg.
Emile Zind y avait acquis ses première parcelles il y a fort longtemps.
Une petite chapelle, construite en 1762 et longtemps habitée par un ermite jusqu’à la fin du 20ème siècle, domine la petite colline. Des anciennes mines de fer à proximité ont été exploitées dans le passé.
Cette petite colline, littéralement à l’ombre du Hengst, n’est vraiment rentré dans l’histoire que dans les années 1950/60. Produisant des petits rendements et d’un coût de culture important, ces parcelles n’ont vraiment été exploitées que lorsque le vin d’Alsace avait retrouvé ses lettres de noblesse.

 


Son Terroir

Le sol du Rotenberg est issus d’un substrat de calcaire oligocène et marnes du tertiaire. La pente bien marquée (30 à 40%) provoque un affleurement de la roche mère et les couches de marnes sont très fines en milieu de coteau. Sa grande richesse en fer donne une couleur rouge brique intense au sol, assez spectaculaire.
Rotenberg peut se traduire par la colline rouge !
Le climat tardif (du à l’exposition mais aussi l’altitude de ce cru : plus de 300m) impose de récolter les raisins plus tard. La pauvreté de ce sol en éléments organiques explique les rendements très faibles du Rotenberg, ce qui en accroît encore le potentiel qualitatif et explique sa remise en culture tardive dans l’histoire du village.

 


Ses vins

Les vins du Rotenberg sont fins, élégants, toujours impeccablement équilibrés en acidité et de grande garde.
Les cépages Pinots sont ici favorisés, car beaucoup plus précoces, et permettent d’obtenir les maturité nécessaire à l’obtention de grands vins. Le domaine exploite 1.7ha de vigne sur ce petit versant, dont 0.5ha de Pino-Blanc/Auxerrois rentrant dans l’assemblage de Pinot d’Alsace du domaine, ainsi que 1.2ha de Pinot-Gris qui eux sont revendiqués en lieu-dit Rotenberg depuis le millésime 1985.
Le caractère tardif de ce cru permet souvent la production de vins moelleux ou liquoreux, grâce à une grande facilité de développement de la pourriture noble. Les vins du Rotenberg possèdent toujours une très belle acidité, caractéristique des marnes calcaires mais aussi d’un climat tardif. Très expressif, le Pinot-Gris développe des arômes de fruit blancs (pêche, coings..) sur ce terroir. Plus que le climat, c’est vraiment le sol qui fait la qualité des vins du Rotenberg et explique sa grande capacité de garde.

Localiser »